Jazz Chroniques et coups de cœur

Actualités du Jazz en région parisienne, chroniques CD et concerts, vidéos, standards en écoute sur ce blog 100 % jazz rédigé par un passionné !

lundi 3 mars 2008

Christophe Wallemme, groove, profondeur et efficacité !

photo7_gd

Ne cherchez pas dans le dictionnaire du Jazz, car vous aurez bien du mal à y retrouver notre contrebassiste du jour. En effet, Christophe Wallemme n’aura pas bénéficié comme Dave Holland, de l’aura d’un Miles Davis ou bien encore suivi le chemin de Bill Evans comme Marc Johnson.

Il n’en demeure pas moins un accompagnateur recherché qui aura fait résonner ses 4 cordes auprès de Ludovic de Preissac (Bop for sale), Louis Winsberg (La danse du vent), Manuel Rocheman (Tropic city), Marc Berthoumieux (Les couleurs d’ici), Sylvain Beuf (Inter Notes) ou encore plus récemment aux cotés de Diederik Wissel sur son opus « Sons of you ».

Né à Paris en 1964, notre protagoniste aura pourtant commencé la musique sur le tard, à l’âge de 15 ans en optant pour la guitare avant de se diriger vers cette chère grand mère comme on dit, après avoir entendu Scott Lafaro auprès de Bill Evans.
Aux alentours de ses 18 bougies, il abandonne totalement sa scolarité pour étudier la contrebasse classique au conservatoire  tout en améliorant ses connaissances lors de cours particuliers auprès de Cesaruis Alvim et Hein Van de Geyn en autre mais aussi durant quelques stages avec Dave Liebman, Richie Beirach, Kenny Barron, Victor Lewis...
Christophe Wallemme fait ses premières armes dans les clubs parisiens aux coté de Walter Davis junior, Ted Curson, René Urtreger, Maxim Saury, et remporte en 1988 un Prix de soliste au concours de la Défense.
Dans les années 90 il se dirige vers un Jazz Bop et moderne en enregistrant auprès des jazzmen français en vue du moment et en multipliant les gigs avec Tom Harrell, Eric Barret, Christian Escoudé, Michel Graillier, Alain Jean-Marie,  Jacky Terrasson...

Mais la révélation du bonhomme arrive en 1994 alors qu’il cofonde avec Pierre de Bethmann et Benjamin Henocq le trio PRYSM, une formation constituée de 3 leaders qui enflamme alors la sphère du jazz de l’époque à travers une musique hautement dynamique où l’aspect rythmique bien que complexe y est traité avec  fraicheur, vitalité et modernisme.
Chaque composition personnelle est travaillée à 3 lors des répétitions, l’écrivain original ayant ensuite la lourde tache de faire une synthèse des éléments de progression de la séance pour en finaliser l’écriture.
Le talent du trio est récompensé au Concours national de jazz de la Défense en 1994 pour la parution de leur première galette « Prysm », événement qui attire alors la célèbre maison de disque Blue Note qui fait signer la formation sur le label et se concrétise par la parution de 3 opus, « Second Rythm » en 1998, « Time » en 1999 et « On tour » en 2001, générant une serie de 300 concerts dans le monde entier.

Christophe Wallemme mène depuis une carrière solo très réussie avec la concrétisation de 2 albums, « Time Zone » paru en 2004 chez Nocturne et « Namaste » sur le label BeeJazz en 2006.
L’univers du contrebassiste laisse entrevoir clairement une certaine pluralité d’influences pour tendre vers une musique qui s’ouvre au monde avec beaucoup de générosité, quelques soient les étiquettes qu’on pourrait apposer à son écriture.

Le jeu du contrebassiste est solide avec une présence de tous les instants, armée d’un  groove omniprésent dont la profondeur propulsent à merveille les musiciens qui lui ont fait le plaisir de l’entourer ces dernières années ; Stéphane Huchard, Nelson Veras, Stéphane Guillaume, Daniel Mille ou encore Manu Codjia, toute une génération de musiciens qui a bien compris que l’essence même du jazz n’était pas seulement de perpétuer la tradition mais de la faire avancer avec le temps, avec toute la musique que ce monde peut nous offrir.

Incontestablement, la musique de Christophe nous fait voyager à travers bien des contrées que je vous propose de découvrir à travers quelques extraits tirés de la discographie de ce contrebassiste talentueux, qui de plus, réside dans cette chère petite ville de quelques 19000 habitants qui m’a accueilli depuis plus de 20 ans !

Peux être que l’occasion de le féliciter un jour de vive voix me permettra de connaître le nom de la chanteuse qu’il accompagnait avec son acolyte Benjamin Henocq lors d’un concert donné il y à une bonne dizaine d’années, au sein du Manhattan Jazz Club d’Euro Disney Land, soirée où j’ai croisé pour la première fois Christophe Wallemme que je présente aujourd’hui.

Site et Myspace de l'artiste.

Le Christophe Wallemme Namasté Quintet en Photos sur Citizen Jazz

Signature_Jazz_Chroniques_et_coups_de_coeur_2

CD1

PRYSM "Time"

1. Keystone (P de Bethmann)
2. Dream on (C Wallemme)
3. X-Ray (B Henocq)
4. Voice of angels (C Wallemme)
5. The circle (B Henocq)
6. Light (P de Bethmann)
7. Exit (C Wallemme)
8. Outlines (P de Bethmann)
9. Jacques's song (B Henocq)
10.Scratch… (Henocq/Wallemme/Bethmann)

Pierre de Bethmann (p)
Christophe Wallemme (b)
Benjamin Henocq (dms)

Blue Note Records 1999

boomp3.com

CD

CHRISTOPHE WALLEMME "Time Zone"

1. Exit
2. Little Eliot's voice
3. Songe
4. En la orilla del mundo
5. Round trip
6. Time zone
7. Luna llena
8. Lovers peak
9. Latidos del alma
10.Dream on
11.Homer
12.Image

Music by Christophe Wallemme except "En la orilla del mundo by Martin Rojas & David Linx Lyrics

Stéphane Guillaume: Saxophone, clarinets, palmas
David Venitucci: Accordéon
Nelson Veras: Guitare
Christophe Wallemme: Contrebasse
Minino Garay: Percussions
Stéphane Huchard: Batterie
David linx: Vocal on 4,8
Daniel mille: Bandonéon, accordina on 4,11

Nocturne Records 2004

boomp3.com

CD1

CHRISTOPHE WALLEMME "Namaste"

1. Holi   
2. Mon Jules   
3. Namaste   
4. Le temps des moussons   
5. Tandoori groove   
6. Sweet aum   
7. Reflection   
8. Stone cutter   
9. Trouble time   
10.Diwalli   
11.La javanaise

Compositions Christophe Wallemme, except 11 de Serge Gainsbourg   

Christophe Wallemme, contrebasse, composition & arrangements
Stéphane Edouard, percussions indiennes
Prabhu Edouard, tablas
Nelson Veras, guitare accoustique
Emmanuel Codjia, guitare électrique
Stéphane Guillaume, flûte, saxophones
Matthieu Donarier, saxophones, clarinette
Thomas de Pourquery, saxophones
Stéphane Galland, batterie
Minino Garay, percussions

Bee Jazz Records 2006

boomp3.com

Tags : , , ,
Posté par Z et le Jazz à 00:00 - Chroniques CD - Permalien [#]