Jazz Chroniques et coups de cœur

Actualités du Jazz en région parisienne, chroniques CD et concerts, vidéos, standards en écoute sur ce blog 100 % jazz rédigé par un passionné !

dimanche 8 juillet 2007

Chroniques concerts - Pierre de Bethmann Septet au parc floral

01

La 2ème partie était donc réservée au septet de Pierre de Bethmann, et là, LE CHOC ! Je voulais dire que ça faisait longtemps, mais non, il me semble ne jamais avoir entendu un ensemble de la sorte, avec un répertoire si intéressant, arrangé magnifiquement ! Il est vrai qu'avec pas moins de 5 instruments solistes, Pierre de Bethmann a du prendre un réel plaisir à composer, tant les arrangements sont riches et sa plume des plus créatrice ! La formation n'est plus à présenter puisque qu'elle comprend les fines lames du jazz français de ces dernières années. Avec une rythmique impeccable, sous la houlette de Franck Agulhon à la batterie et Vincent Artaud à la contrebasse, l'orchestre était paré pour donner le meilleur de lui-même et faire décoller le répertoire du pianiste.
S'agissant des solistes, on retrouvait Pierre de Bethmann derrière son Fender Rhodes avec la clef une nouvelle fougue créatrice via un jeu riche et subtil, un pianiste à suivre. D’emblée, en premier soliste, on signalera la présence de David El Malek, musicien profond, sidérant, un explorateur qui nous a offert des solos intensifs avec une vraie spiritualité et quelques fois les yeux comme révulsés il me semble ! Stéphane Guillaume au saxophone Alto est un jeune musicien sur qui il va falloir compter puisque je découvrais toutes ses qualités qui ne m'avaient pas sauté aux yeux sur l'opus "Toutakoosticks" du batteur français Stéphane Huchard. Le guitariste Michael Felberbaum a été moins mis en avant lors du concert, sachant qu'il a manqué de peu d'être absent du concert puisque ses doigts ont échappés à une porte fermée subitement dans la journée ! En tout cas, il nous a quand même offert un solo remarquable ! Pour finir, le choc du concert, se fut la chanteuse Jeanne Added, qui ici se mesurait comme un instrument à part entière, via un chant d'une beauté à toute épreuve, soutenant à l'unisson les mélodies où les arrangements du leader ! Je fis profondément touché par un duo avec Pierre de Bethmann sur le morceau "Singulier" où le charisme et la voix magnifique de la chanteuse m'ont mis les larmes aux yeux ! En tout cas, il est sur que l'ajout du chant de Jeanne Added a permis au septet de Pierre de Bethmann de trouver un son d'ensemble trés original.
Le répertoire joué cette après midi était entièrement composé des titres du dernier opus de Pierre de Bethmann, "Oui" et le septet a été résolument le grand moment de la journée laissant présager les futurs possibles du jazz. En tout cas, comme j'ai pu l'entendre dire derrière moi à la fin du concert, le jazz se porte à merveille et nous promets un brillant avenir !
Chapeau bas Mister Bethmann !
Je vous laisse en compagnie d'un extrait du morceau "Altération" sur lequel vous pourrez apprécier les qualités de compositeur de Pierre de Bethmann mais également la fougue et la spiritualité du saxophoniste David El Malek.

PS: Si le dernier opus de Pierre Bethmann remportait un prix lors des prochaines victoires du jazz, je ne serais pas surpris !

Signature_Jazz_Chroniques_et_coups_de_coeur_2

Posté par Z et le Jazz à 23:31 - Chroniques Concerts - Permalien [#]